Quantcast
Chapitres  Glossaire  Bibliographie

Jupiter Maître du... Sagittaire

Histoire

Jupiter/Zeus détrôna son père, Saturne/Cronos, et lui succéda, selon la célèbre prédiction. Sa Mère Rhéa l'avait sauvé de la voracité de son père et le fit élever par deux nymphes de la Crète, les Mélisses, qui le nourrirent du lait de la chèvre Amalthée. Ce sont les cyclopes qui offrirent à Jupiter/Zeus, le tonnerre, l'éclair et la foudre pour l'aider dans son combat contre son père.
À ses frères, Pluton/Hades et Neptune/Poséidon, ils donnèrent, à l'un, le casque qui rend invisible, et à l'autre, le trident. Il eut beaucoup de mal à rétablir l'ordre, et à instaurer un semblant de cohésion dans les cieux, car il dut faire face à de nombreux ennemis, comme les géants, et quelques autres. Et il réussit avec l'aide de Poséidon/Neptune et de Pluton/Hadès.
Une fois le calme installé, Jupiter se préoccupa de sa descendance. Il aimait le genre féminin, et n’avait cure des interdits que nous connaissons aujourd’hui. Il a eu de nombreuses femmes, dont sa sœur Héra/Junon, dévorée par d'une jalousie maladive. A sa décharge, on peut reconnaître qu'il y avait de quoi! Il s'unit à de nombreuses déesses - Métis, Thémis, Eurynome, Céres, Mnémosyne, Latone - dont il eut des enfants, non moins célèbres que lui (Perséphone, les Muses, les grâces, Mercure, Vénus, etc. Mais encore plus nombreuses sont les mortelles qui furent honorées par ce Dieu décidément entreprenant.
Lors du partage de l'Univers, il s'octroya la plus grosse part et régna sur l'Olympe. Il délégua les autres fonctions à ses frères ou ses enfants. Jupiter devint ainsi le Dieu souverain, auquel chacun devait obéissance.

Coïncidences astrologiques

L'autorité et la générosité du jupitérien sont incontestables. On a bien compris que Jupiter était prolifique, la planète confère cette tendance au Natif qui fait des enfants presque aussi souvent que le Soleil fait les jours. La personnalité, elle-même, bénéficie d'une imagination créatrice féconde.
Jupiter est l'AMPLIFICATEUR des richesses, matérielles ou intellectuelles et même spirituelles. Dieu du partage, il a su définir les rôles de ses frères et déléguer les fonctions, la planète donne le sens de l’égalité au Natif. Le jupitérien prodigue son enseignement aisément, car il aime transmettre son savoir et il apprécie d’avoir à décider de la juste répartition des tâches ou des choses. En général, il assure la COHÉSION, dans sa famille, son travail, ses relations.

Psychologiquement, c'est l'optimisme inébranlable qui garantit l'expansion sous toutes ses formes. Le jupitérien règne, mais dans la joie et dans la paix. Son comportement, comme son discours, repose sur la Règle, outil indispensable de l'équilibre, la cohérence. Il est pondéré dans ses propos et sait donner corps aux idées. Malgré son tempérament ambitieux, il n'en est pas moins un humaniste, intègre, bienveillant, moral.
Professionnellement, il aspire à faire régner la justice, la paix... du haut fonctionnaire au légiste, en passant par l'administration, la finance, le gros commerce ou certains religieux, le jupitérien assure l'opulence et la prospérité.
Ses défauts, l'orgueil avant tout, car le jupitérien aime les honneurs et la reconnaissance sociale. L'appât du gain peut le pousser au jeu, dans certains cas, outre mesure. Tout s'enfle avec Jupiter même les défauts comme la gourmandise, la luxure, la mégalomanie,...
Physiologiquement, cette planète est en association avec la fonction hépatique et la fonction artérielle, les poumons...


Jupiter gouverne le Sagittaire et autrefois des Poissons