Quantcast
Chapitres  Glossaire  Bibliographie

Neptune Maître des... Poissons

Histoire

Neptune/Poséidon, fils de Saturne et frère de Jupiter et Pluton, pour ne citer qu’eux. Comme tous les enfants de Saturne et de Rhéa, il fut caché par sa mère. Elle inventa un subterfuge de plus pour le sauver en disant qu’elle avait enfanté un poulain. Et c’est le poulain que mangea Saturne, persuadé qu’il s’agissait de son fils.
Dieu des Océans et de Mers, espace octroyé par Jupiter à ce frère fidèle, une fois que les Titans furent détrônés, Neptune avait comme mission de maintenir les vaincus en Enfer. Neptune s’occupait principalement de ramener le calme à la surface des flots, quand il le jugeait nécessaire, rétablissait l’équilibre des courants et intervenait pour sauver les bateaux des falaises ou des tempêtes.
Il apparaît comme un Dieu calme et serein, son attribut est un trident, ses meilleurs conseillers sont les dauphins. Cependant, il inspirait la crainte, car il possédait la force de soulever les rochers des trois pointes de son trident, lui seul connaissait les profondeurs marines, et pouvait contrer la force des courants. Dans son genre, c’était un humaniste qui se penchait avec attention sur les malheurs des hommes. Plein de compassion, il transforma, en sirène, une jeune femme qui s’était jetée dans les Eaux par désespoir.
En souvenir, sans doute, du pieux mensonge de sa mère à son père qui le sauva d’un fin tragique, il offrit aux hommes le premier cheval.

Coïncidences astrologiques

Gouverneur des Eaux, Neptune est en relation avec le monde irrationnel, les pensées-sensations, les rêves, les images - tout ce qui est en lien avec le virtuel pour le meilleur et pour le pire -, les prémonitions, l’intuition pure. Mais dès lors qu’il y a irrationnel, il y a, au négatif, l’illusion, le flou, l’impalpable, le non-préhensible, donc l’inquiétude, l’angoisse d’être englouti. Neptune rend humaniste, mais il s’agit d’un humanisme idéaliste, contrairement à Uranus qui est actif et pratique. On sent, et l'on ressent avec Neptune, on a une conscience innée du vaste, de l’infiniment grand, du Tout. En ce sens Neptune, c’est aussi une forme de mysticisme, c’est la Foi, totale, absolue. On veut croire avec Neptune, d’où le danger de voir développer les superstitions, les fausses croyances, les mirages. Ce que l'on appelle la "foi du charbonnier", elle, est très différente, car elle se développe sur le tas !

Psychologiquement, il y a attirance pour le grand, le vaste, l’irrationnel, l’illimité, et peur de ce vaste, de ce grand tout. On peut être transporté d’ivresse à l’idée d’accéder à une dimension plus large, comme on peut être anéanti d’avoir été absorbé par un quelque chose qui dépasse l’entendement. C'est la compréhension horizontale du monde et des gens. Le Génie ou le philosophe, un bohème ou un aventurier.
Professionnellement, il pousse le Natif vers le monde marin. Il fait les navigateurs, surfeurs…, les parapsychologues, les mystiques, certains artistes visionnaires, les créateurs d’images, et tous les métiers en rapport avec la boisson.
Ses défauts, se traduisent par la submersion des illusions. Il n’y a pas de distinction entre intuition et superstition, entre rêverie créative et alcool, drogue. La peur du concret rend mythomane parfois, ou soumis à un tiers.
Physiologiquement, gouverne les voies respiratoires, et les anticorps d’une manière générale.


Neptune gouverne les Poissons