Quantcast
Chapitres  Glossaire  Bibliographie

Uranus dans les Signes

Intégration dans le "grand collectif", degré d'autonomie

En Bélier

Individuellement, Uranus active la vivacité physique et mentale, favorise les actions rapides, entretient l'enthousiasme et exacerbe les qualités, bonnes ou mauvaises, du maître du signe, Mars. La vie est loin d’être un long fleuve tranquille avec Uranus en Bélier, les changements et les revirements de situations sont nombreux, brusques et inattendus. Pour que le Natif puisse tirer profit de cette configuration, il lui faut le soutien de bons aspects planétaires (surtout de Mars) pour qu’il saisisse au vol les opportunités. Si dissonances, le Natif subit les contrecoups, ploie sous les affres du “destin” sans comprendre que la vie est mouvement. Le caractère s’en ressent, il peut devenir despotique, violent, jaloux, tous les défauts martiens en plus exacerbés.

Collectivement, les périodes Uranus/Bélier sont marquées par l’agitation sociale généralisée, par des évènements (accidents collectifs, avalanche, tremblements de terre, inondations, et j’en passe) qui deviennent une source de conflits mais paradoxalement une source de créativité intense. La frénésie gagne les individus, autrement dit l'humanité. Il y a une grande volonté de conquête qui plane dans l’air, un désir ardent d’aller voir ailleurs. C’est ce passage qui a enclenché les débuts de la colonisation à la moitié du 19ème siècle, (conjonction Uranus/Pluton en Bélier), au 20ème siècle, il correspond à la crise économique des années –30 et des débuts de la montée de l'hitlérisme.

En Taureau

Individuellement, la personnalité a tendance à exploser au passage de la planète. Certains en profiteront pour se détacher du matériel et prendre de la hauteur par rapport aux jouissances terrestres. D'autres seront littéralement anéantis par les exigences uraniennes. Le Natif est constamment écartelé entre deux consciences, il est pétri de paradoxe: flambeur mais frugal, jouisseur mais ascète, dispersé et fanatique mais travailleur et pondéré, jaloux et emporté mais sage et intuitif, …

Collectivement, il s’agit d’une période d'austérité, qui signe une coupure franche et nette avec la fertilité du Taureau. Les valeurs de base (travail, famille, éducation, jouissance de la vie, ...) sont complètement remises en question. Les inquiétudes et les angoisses sur un demain possible ou impossible se multiplient, car les sociétés se sentent d’instinct au bord d’un gouffre final sans toutefois arriver à envisager concrètement une telle éventualité. La dernière entrée d’Uranus dans le signe se date de 1942, au plus fort de la 2ème guerre mondiale.

En Gémeaux

Individuellement, Uranus met l'accent sur les qualités intellectuelles, donne l'esprit scientifique, coupe avec les anciens modes de pensées. En revanche, cette position nuit à la diplomatie, la conciliation et la générosité. Le Natif est inventif, aspire à la verticalité tant matérielle que spirituelle. Les conceptions sont d’avant garde particulièrement dans le domaine scientifique. Avec les dissonances, Uranus fera les cas sociaux, les inadaptés de toutes sortes, et provoquera des troubles mentaux.

Collectivement, les transits d’Uranus dans son domicile entraînent des progrès techniques et scientifiques qui font toujours suite à des circonstances évènementielles qui exigent impérieusement des solutions. De nouveaux modes d'organisation internationale peuvent apparaître, mais, là aussi, il s’agit d’une réponse à une nécessité sociale (après un conflit par exemple). Le monde de la Pensée prend son essor et tournant nouveau. La nature des relations entre les pays devient une préoccupation majeure. En 1943, Uranus commençait son passage en Gémeaux, la guerre encore, mais naissance de l'ONU par exemple.

En Cancer

Individuellement, il y a un immense besoin d'émancipation. Le Natif rompt brutalement avec ses racines, parfois sa patrie. Il renie les valeurs familiales du moment, et inaugure de nouveaux modes de vie en s'ouvrant plus à l'extérieur. Mais s’ouvrir sur l’extérieur n’est pas sa première qualité, ses agissements et son mode de pensées découle avant tout d’une forte propension à la revendication. En particulier, revendiquer la liberté en reniant les liens, les origines, en répudiant purement et simplement son environnement (ou ses environnements successifs). Beaucoup de susceptibilité dans le caractère, et grande instabilité soit familiale, soit professionnelle, soit les deux.

Collectivement, les modes de vie sont obligés de se transformer de gré ou de force. Les structures se disloquent, il y a nécessité de forger d'autres repères tant au niveau collectif qu'individuel. La génération née avec Uranus/Cancer (1956-1963) s’est confrontée avec les dirigeants de l’époque qui ont dû revoir leurs conceptions paternalistes voire dictatoriales de gérer les états, et les gens. Le besoin de se dégager des contraintes sociales sclérosantes, ou estimées comme telles, était puissant.

En Lion

Individuellement, il y a une montée irrépressible de se particulariser. Le Lion est le signe de l’être, Uranus représente l’Homme. La conscience d’être un individu, à part entière et unique, est puissante. Certains Natifs chercheront à se marginaliser excessivement pour exprimer cette tendance. D’autres n’auront de cesse de se libérer de leur contexte socio-éducatif. La personnalité est autoritaire, possède une grande acuité des tenants et des aboutissants de la psychologie humaine (rapports entre les gens, fonctionnements des sociétés, etc.) et possède un certain sens de la justice, puisque la revendication se traduit par “affranchissement”. Affranchi de l’autorité parentale, sociale, matérielle, le Natif revendique aussi un affranchissement spirituel.

Collectivement, c’est l’étape qui suit directement celle d’Uranus/ Cancer, aussi après avoir remis en question l’autorité arbitraire qui découle des liens parentaux (l’origine), cette génération s’en est pris directement au symbole du Chef/Père de la nation (quel que soit le pays). Il devenait indispensable, pour elle, de se libérer de toutes formes de dirigisme (chute du colonialisme et indépendances des pays colonisés), et de l’État-Père. Le cap d’une maturité collective était atteint, il fallait passer à un plan d'actions supérieur, qui exige plus d’autonomie de la part des individus, par conséquent une conscience de sa responsabilité individuelle dans les actions collectives.

En Vierge

Individuellement, Uranus met le doigt la notion de servitude qui est sous-entendue chez le type Vierge. La conscience de la valeur individuelle s’étant développée, les facultés intellectuelles se particularisent, se spécialisent dans le but de se libérer des jougs des contraintes quotidiennes. C’est pourquoi le Natif sera inventeur ou médecin, technicien ou administrateur, ou toute profession qui dégage l’individu des limitations, physiques, matérielles ou mentales. Avec les dissonances, il y aura une totale incapacité à se sortir de la routine, à s’adapter aux circonstances, la configuration génère une tendance à résister à toute mobilité, surtout dans les modes de pensées. Le Natif peut s'orienter dans des affaires un peu louches.

Collectivement, la technique, la science est à son apogée. Tout ce qui permet d'améliorer et d'alléger le quotidien est étudié. On se spécialise, on vante les mérites de la spécification dans tous les domaines, et c'est là que réside le danger! Uranus/Vierge revendique un monde meilleur, exige une réorganisation des fondements des sociétés. Les visions étriquées sont brisées. C’est la période où l’humanité est passée de l’Ère papier à l’Ère informatique et des nouvelles technologies.

En Balance

Individuellement, l’attitude est plus brusque avec les autres, le Natif est nettement moins conciliant, moins souple. Par contre, il gagne en rapidité, en netteté, et justesse dans ses prises de décisions. Gros avantage pour un signe qui tend à la répétition de l’hésitation. Les tendances artistiques peuvent s'exprimer sans complexe et librement. La vie sentimentale est difficile car Uranus met au défi le Natif d’assumer la relation avec l’Autre ou les autres, hors des sentiers battus, quand ce n’est pas lui qui revendique un mode relationnel hors norme. De nombreuses exigences apparaissent alors, les incompatibilités se multiplient.

Collectivement, la configuration a remis en question l’ordre qui était établi dans les relations internationales des années –70 du 20ème siècle. Il y a eu une nouvelle répartition dans les rôles, dans les données arbitraires qui hiérarchisaient les pays. Hiérarchie qui induisait la notion Dominants-Dominés et qui a été balayée en grande partie suite à la crise pétrolière.

En Scorpion

Individuellement, la personnalité est entière, brutale, froide et déterminée. Le Natif est toujours sûr de son bon droit car il sait utiliser toutes les techniques de la logique à son avantage. Mauvaise foi méchante pour certains. Esprit brillant par ailleurs, ce sont les évènements “explosifs” qui peuvent le déstabiliser dans ses certitudes.

Collectivement, c'est la fracture irrémédiable avec les petites traditions. Uranus/Scorpion signe des périodes de scandales, de conflits au sein de chaque société. Ce qui était occulté monte en surface avec violence sans que les individus aient le temps de réaliser pleinement la loi de cause à effet. On dénombrera beaucoup de drames collectifs à répétition, mettant à jour les erreurs, les fautes passées non avouées.

En Sagittaire

Individuellement, le Natif abandonne les tendances conservatrices et conformistes du signe. Il recherche de l'aventure, sans contrainte, et développe le goût pour l’exploration intellectuelle des mécanismes de société. Il est à la fois doué d’une grande indépendance intellectuelle, tout en conservant beaucoup d'honnêteté dans les idées. Réel désir de progrès pour lui-même comme pour ses congénères, et peu lui importe le canal utilisé.

Collectivement, les rapports avec l'étranger sont moins séparatistes. Les hommes accèdent à la conscience des lois de l'interaction. C’est la période de l’émergence de nouveaux modes de fonctionnement sociaux, mais aussi de nouvelles références qui tiennent compte de la différence entre les uns et les autres. L’idée que les pays puissent échanger, sur un mode égalitaire, et ce malgré les écarts culturels, se fait plus évidente…. les résistances des fanatiques aussi, mais en pure perte à long terme.

En Capricorne

Individuellement, c’est en lui que le Natif porte une fracture. Il semble dépassé par les extrêmes sans pouvoir trouver le fil qui les relie. Soit il devient asocial avec les dissonances, soit il privilégie l'intellect au détriment de l'émotionnel. Intellect brillant qui ne lui fera jamais défaut, et son instabilité se remarquera dans son inaptitude à se fixer soit dans un lieu, soit avec quelqu’un.

Collectivement, les fondements des sociétés s'écroulent, une réorganisation de fond s'impose. C'est une période de mutation intense, de réformes obligées qui se déclare dans tous les domaines de vie. Événements en série qui obligent aux décisions précipitées. Pour le 20ème siècle, ce fut la chute du communisme dans les pays de l’Est, ce que j’ai appelé la “crise sociale” pour les pays occidentaux.

En Verseau

Individuellement, le Natif est très attentif à ce qu'il peut exploiter de meilleur en lui. Il sait se remettre en question rapidement, mais toujours par à coups. Grand humaniste, il tend à affiner son potentiel intellectuel mais toujours avec l’objectif de faire évoluer l’humanité. Il est à peu près doué dans tous les domaines, d’une honnêteté sans faille, et il faut de lourdes dissonances pour que la face pervertie du signe se montre à jour. Il sera alors froid, envieux, jaloux, d’un égoïsme éhonté, et … extrêmement matérialiste et individualiste (dans le mauvais sens du terme).

Collectivement, c'est une phase de grands progrès techniques, scientifiques, aéronautiques, philosophiques, métaphysiques. On se soucie de l'Homme, de l'humanité et de son devenir. Le besoin de paix est plus pressant, de nouveaux idéaux s’affirment, avec une grande connotation spirituelle (ou à échelle moindre religieuse). Pour la fin du 20ème, c’est l’affirmation des nouvelles technologies avec leur utilisation dans le quotidien et au-delà de toutes les frontières (parabole), suite logique du transit uranien en Vierge. Mais au début du 20ème siècle, 1913-1919, ce fut la 1ère guerre mondiale avec comme originalité l'apparition des premiers avions, les révolutions en Russie et en Chine qui prétendaient libérer l'homme du peuple du joug des royautés ou des impérialismes.

En Poissons

Individuellement, le Natif peut acquérir la maîtrise de ses états d’âme, émotions/sensations. Mais il lui faut le soutien des planètes bénéfiques pour qu’elle spiritualise la configuration. Car dans ce signe double que sont les Poissons, Uranus exacerbe aussi bien les qualités que les défauts. Le Natif possèdera plus de clarté et de concision dans ses idées, leur formulation bénéficiera de plus de netteté, mais il pourra aussi éclater brutalement et se laisser aller à des emportements incontrôlables. Possibilité de quelques talents artistiques.

Collectivement, dès les années –20 du 20ème siècle, Uranus installa une période d'euphorie générale d'où ont émergé de grands courants artistiques, littéraires, etc. qui ont, à la fois, synthétisé les besoins collectifs du moment, comme ils ont influencé les esprits. On peut dire que le transit a marqué un renouveau culturel, et ce dans la fête, puisqu’il s’agissait des années folles. On retrouvera l’équivalent pour la période 2003-2010.