Quantcast
Chapitres  Glossaire  Bibliographie

Fond de Ciel et Maison IV - Foyer et Fin de Vie

Fond de Ciel - IV - dans les signes

En Bélier : Le Natif subit, avec cette position, l'autorité d'un père trop puissant ou l'absence du père. I l y a désordre et passions au sein de la famille. Ce sont souvent des événements extérieurs dramatiques qui bouleversent la structure familiale. La construction d'un foyer s'avérera périlleuse, le Natif n’ayant pas connu pas la stabilité dans un cadre familial. Il aura sans doute une famille après être passé par diverses tentatives peu encourageantes.

En Taureau : Sauf dissonance, le Sujet bénéficie d'un cadre familial chaleureux, confortable et prospère. Il jouit de cette harmonie tout en enregistrant les bienfaits d’une douce tranquillité. Il recréera son propre foyer facilement et dans la même teinte qu’il a connue autrefois. L’inconvénient est qu'il se montre assez possessif dans ses affections familiales, qu’il a su, dans le passé, exiger l'attention de ses parents, exigence qu’il reproduira avec ses enfants. Enclin à la jalousie. La fin de vie est paisible sans souci matériel. Acquisition de biens par héritages - immobilier -

En Gémeaux : Bien que le Natif se sente bien chez lui, il est amené à s'en séparer souvent - déplacements multiples et fréquents - Il règne parfois un climat instable, une ambiance changeante qui viennent d'humeurs variables, les siennes ou celles de la famille. Cela nuit à l'équilibre affectif qu'il souhaite tant. Ses parents se soucient plus de l'aspect éducatif qu’ils lui donnent, que des bases affectives qui forgent l'équilibre de tout être humain. Les conséquences sont évidentes : il ne sait pas s'impliquer dans des relations affectives très profondes. Il privilégie la gaieté, le jeu, au risque d’être très superficiel.

En Cancer : Ici, il existe une emprise de l'entourage familial sur le Natif qui est indéniable. Bonne ou mauvaise, le Sujet devra travailler beaucoup pour gagner en autonomie et s'en dégager. Influence qui laissera une trace définitive. Par la suite, il tentera de reconstruire une Maison/Refuge ou Maison/Confort à la hauteur de ses rêves. Il peut y avoir un protectionnisme un peu exagéré de la part des parents. Position très favorable aux acquisitions immobilières, à l'entretien du patrimoine familial. Si dissonances, le Natif opte pour une double vie: un chez lui où il laisse libre cours à un imaginaire dont il est dépendant, et une vie sociale où il apparaît brillant, et mesuré.

En Lion : L'influence du Père marque le Natif indubitablement, en bien ou en mal. Quelquefois c'est l'absence qui fait que le Natif idéalise le Père, il a besoin d'un héros. D’une manière générale, le Natif jouit d'un cadre familial aisé et épanouissant. Il a une conscience de ses origines, il en est fier, car il a la possibilité de référer à un des grands personnages de sa généalogie.
Si dissonance notoire, il s'invente un aïeul illustre, et ses parents immédiats lui sont source de problèmes de fond. Au positif, il saura offrir à sa propre famille un cadre de vie agréable et lumineux. Assez autoritaire, car il aime être considéré comme le point central et que les autres évoluent autour de lui.

En Vierge : Il est né dans un milieu modeste qui conserve des comportements de petites gens. Le Natif évolue au sein d'une organisation familiale stricte, froide, parfois très rigide, où il a rarement son mot à dire. Tout est établi à l'avance, ordonné, rangé, ce qui laisse peu de place aux démonstrations affectives. C’est l’intendance et l’éducation qui priment, pas l’affectif. En cas de dissonances sévères, le natif est considéré comme la bonne à tout faire, voire le bouc émissaire dans les cas les plus graves. A terme, on peut noter une forme d’égoïsme qui se révèle sur le tard plus par souci d'autoprotection que par méchanceté pure.

En Balance : Le milieu dont le Natif est issu, est en principe aisé, à moins que l’ambiance harmonieuse due aux activités de la famille donne une impression d’aisance. La décoration est une question importante, car elle donne de la chaleur, du calme. Le Natif connaît la sérénité avec ses proches, c'est une famille où l'on se parle. Il ouvre sa porte aux autres sans difficulté, et curieusement il n'est pas très pressé de récréer lui-même un foyer. Il reste très indécis quand il lui faut envisager de s'installer lui-même.

En Scorpion : Enfance tourmentée soit par la propre angoisse du natif, soit par des événements extérieurs, comme la mésentente entre les parents, ou des drames encore plus lourds à porter, qui laisseront des souvenirs marquants. L'angoisse est rarement exprimée, pourtant elle existe. Les histoires de famille sont scabreuses, et cachées au Natif, pendant un temps. C’est à l’âge adulte qu’il découvre les dessous et les tenants et aboutissants de la trame familiale. Il peut bénéficier d’une protection secrète au sein même de la famille. Les origines ne sont pas toujours connues, ou complexes.

En Sagittaire : La position pourrait être favorable au Natif qui baigne dans une atmosphère épanouissante, le reste du thème doit le confirmer. Le Natif ne trouve pas l'équilibre souhaité avec ses parents avec lesquels il ne partage pas les mêmes points de vue philosophiques, éthiques, ou simplement les mêmes conceptions de vie. Il part précocement de chez lui pour s'installer loin de son milieu de naissance, à l'étranger, ou pour se marier avec un étranger ou de milieu culturel religieux autre que le sien. Il se crée à terme un foyer comme il le souhaite, car il est essentiel qu’il puisse partager ses sentiments, ses activités, avec les personnes qui vivent sous le même toit que lui.

En Capricorne : L'affection ne vient pas du milieu familial, c’est sûr ! Il ne sait pas ce que veut dire bien-être et câlin, ce qui a des conséquences assez désastreuses sur son psychisme. Il subit réellement un manque affectif, un manque de soutien, un manque de tout. On lui apprend à travailler : tout acte doit être utile. Il fait connaissance avec la solitude assez tôt et par la force des choses. Dans le meilleur des cas, il prend son indépendance pour fuir un milieu qui lui paraît hostile, sinon il devient taciturne et se laisse happer par l’égoïsme. Il reconstruit un foyer sur le tard et après avoir vaincu l'indifférence de son entourage à son égard.

En Verseau : Le Natif prend ses ailes prématurément. On ne le retient pas beaucoup d'ailleurs, et de toute façon il n’a pas réellement connu ce qu’on appelle un foyer stable. Indépendant et autonome, il cherche vite à s'éloigner et à changer du tout au tout par rapport à son milieu d'origine. Là aussi, possibilité d'installation à l'étranger. A terme, le Natif peut souffrir de solitude encore plus marquée qu'avec une position en Capricorne, ayant refusé toute tentative de vie de couple, son caractère n’étant pas très facile et exigeant. Fin de vie assez triste.

En Poissons : L'enfance est ordinairement paisible et les parents s'évertuent pour qu'elle le soit. Le Natif peut ressentir de l'indifférence de la part de son entourage, car il demande beaucoup et toujours plus. Sa conscience des réalités matérielles - l’intendance du quotidien - est faible voire nulle. Le foyer est vécu comme une île où l’on peut rêver. L'imaginaire prend beaucoup de place pendant la période où il grandit chez ses parents et cultive la tendance à vivre à travers le prisme de ses phantasmes. Le Sujet peut découvrir des choses cachées sur le tard. Difficultés à reconstruire ce foyer un peu irréel, trop idéalisé. Inconstance. S'il lui prend l'envie de s’installer sur un bateau, il peut être très heureux.

Le Maître du Signe en IV devient le Maitre de la maison 4