Quantcast
Chapitres  Glossaire  Bibliographie

Scorpion, milieu de l'Automne

La Discrimination

22.10 au 21.11 - signe fixe

Caractéristiques
Étant donné l’origine préhistorique de l’animal, sans compter qu’il est le seul à se donner la mort lorsqu’il n’a plus aucun moyen de parer à un danger, on accable trop souvent le Scorpion de tous les maux et de tous les vices.
On projette sur le signe toutes les aversions que l’on a de l’animal. Réticences inconscientes par rapport à son endurance qui lui a permis de traverser les âges, et les cataclysmes, réticences conscientes dues à l’aversion qu’il déclenche chez l’homme qui connaît sa capacité à se donner la mort.
Le type Scorpion est bien loin de ces caricatures car il recèle en lui des talents multiples qui font pâlir d’envie plus d’un(e). Fascinant et redoutable pour un regard extérieur, il l’est tout autant pour lui-même, car il a à se débattre avec des conflits intérieurs intenses et douloureux. Il est attiré par les profondeurs de l’abîme, noires et obscures, comme il est attiré par Haut, lumineux et pur. Il est attiré par la Vie comme par la Mort.
Scorpion/Pouvoir ? Scorpion/Puissance ? Scorpion/Mystère ?… autant de questions qui l’assaillent et qui nous assaillent face cet être d’énergie capable de se confronter parfois très volontairement avec le bas-fond pour remonter encore plus haut, et surtout plus haut que les autres. Il affronte avec courage ceux qui le cataloguent comme un être destructeur. C’est parfois le cas lorsqu’il n’a pas encore trouvé le moyen d’assimiler ses énergies dans une voie qui sera la sienne.
Le Scorpion, une “antithèse” ? Oui, et il peut être fier de l’être, c’est ce qui le rend digne et noble. Curieux de tout, il comprend et intègre ce qui fait son environnement et bien au-delà, rarement par les voies normatives de l’éducation ou de l’apprentissage, avec une grande aisance et une acuité hors du commun. C’est la conséquence d’un esprit vif, ouvert, incisif et de grande envergure.
Travailleur acharné quand il s’est trouvé, infatigable, il est doté d’une excellente mémoire et maîtrise les domaines auxquels il a choisi de s’intéresser. Il refuse le superficiel, est exigeant avec lui-même et redoutable avec les autres, il pousse toujours plus loin les limites, quand il ne les fait pas exploser purement et simplement.
Destructeur? jamais gratuitement ! Le type Scorpion détruit les schémas pour reconstruire d’autres repères, plus adéquats car plus actualisés avec les besoins du moment. La destruction est considérée comme une étape nécessaire à l’amélioration d’un état.

Comportement affectif
En restant dans la description caricaturale, on sait que l’homme et la femme Scorpion sont souvent associés à l’image du “sexe-symbole”. Il est vrai qu’ils séduisent naturellement, et pas seulement avec leur physique. Ils maîtrisent parfaitement leur puissance magnétique, leur charisme, et leurs talents sexuels ... sauf inhibition notoire si dissonances planétaires. Dans tous les cas, le type Scorpion est un être passionné, érotique, et qui a une grande soif d’affection, sous ses airs d’indépendance ou de domination. Exigeant, un tantinet possessif, il veut être sûr de l’infaillibilité de son conjoint à son égard, et demandes des preuves d’amour qui restent toujours insuffisantes de son point de vue.
Lorsque les doutes et les angoisses le torturent, il fait vivre des vraies heures de cauchemars à la personne qu’il aime… Inquisiteur et manipulateur, habile dans l’art des tests psychologiques, il en invente à foison, qu'il faut évidemment passer haut la main.
Il espère de l’Autre, une énergie, un dynamisme, et une vitalité égale à la sienne, ainsi qu’une totale disponibilité.

Comportement social
Il est loin d’être apathique ! Son intelligence polyvalente est sans cesse en mouvement, sa puissance de travail, sa fierté, son magnétisme personnel le conduisent très rapidement au succès. Une autre caractéristique de son tempérament est qu’il méprise viscéralement la médiocrité, et qu’il a une conscience aiguë sa singularité. Ces deux atouts le stimulent à aller toujours plus haut, ou toujours plus loin.
Peu doué pour les rôles de subalterne, il se révolte contre tout ce qui ressemble à du disciplinaire ou des organisations hiérarchisées - et ceci commence dès le collège !… Par contre, il est impitoyable envers ceux qui travaillent pour lui. Inflexible, il admet rarement l’échec social, et s’engage dans des entreprises de grande envergure.

Professions types : chirurgiens, psychiatres, chirurgiens, physiciens, détectives, écrivains, comédiens (tendance réalisateur), occultistes… maffieux, certains criminels… sculpteurs….

Synthèse : Qualités-Défauts Magnétisme? Courage? Intelligence? Rebelle?… la liste est longue pour énumérer les qualités du Scorpion. Mais si le “Haut” ne l’inspire pas suffisamment pour exploiter ses talents, il aime se complaire dans des expériences sordides voire morbides, histoire d’avoir eu le plaisir de discuter avec le diable.
Les instincts les plus vils peuvent le guider, et en effet il devient dans ces périodes la caricature de lui-même : un être intéressé, cupide, avide de pouvoir, sexuellement déréglé, manipulateur psychologique, un tortionnaire au pire…