Quantcast
Chapitres  Glossaire  Bibliographie

Lune, le Subjectif et Maisons

En Maison I

La bienveillance est le premier trait de caractère que l’on décèle chez le Natif. On le perçoit rêveur, réservé, aimable, un tantinet lunatique. Même son physique est reposant, avec ses traits ronds, encore un peu enfant. Qui peut croire qu’il est régulièrement en proie à des désarrois invraisemblables ? Prisonnier de son imaginaire, si les autres dispositions astrales ne lui viennent pas en aide, il se perd dans les irréalités.
Sur le long terme, son entourage le trouve difficile à suivre, paresseux ou trop lent, avec de grandes difficultés à s’impliquer dans le concret. Le Natif est par tempérament très influençable, c’est souvent le dernier qui a parlé qui a raison, cela signifie aussi que tout discours bien mené peut le conduire à sa perte.
Avec des dissonances fortes, ce lunaire sympathique se transforme en quelqu'un de veule, négligé, sale, mesquin, égoïste parce qu'exigeant de tout des autres, débauché, alcoolique, …

En Maison II

Les ressources matérielles et les sentiments sont intimement liés. Le meilleur des cas est l’exemple d’une personne travaillant avec son (sa) conjoint(e). La Lune en maison 2 prévient de quelques fluctuations financières. Soit les évènements extérieurs viennent perturber la gestion du Natif, soit c’est lui-même qui n’est pas en mesure par tempérament de gérer ses propres finances. Inconstance ou alternance de haut et de bas dans la vie matérielle du Natif, ce qui l'oblige à changer régulièrement de fonction. Par contre, cette une bonne position s'il choisit une carrière dans la fonction publique, la grande administration.

En Maison III

Beaucoup de rêveries, de bovarysme (pour les femmes), d’émotions mal canalisées. La logique scolaire échappe en grande partie au Natif, ce qui ne présage en aucun cas un échec scolaire, car il est de nature intuitive et sensible. Beaucoup d’humeurs changeantes avec cette position. Les déplacements et les déménagements sont fréquents, le Natif ne supportant guère de rester sur place très longtemps.
La fratrie joue un rôle important, bon ou mauvais selon les aspects.

En Maison IV

Au départ, Le Natif perçoit son foyer, sa vie de famille, idéalement. Un vrai paradis terrestre. Or, un jour ou l’autre il est amené à faire une relecture de son enfance, si tranquille d’après lui, et à se heurter à d’autres réalités. A l’âge adulte, il n’aura de cesse de reconstruire son eden originel, … donc beaucoup de déceptions l’attendent. Sa vision première étant tronquée essentiellement par sa propre paresse intellectuelle qui lui faisait préférer ne pas voir les choses qui le contrariaient. Particulièrement attaché à une vie en cocon, il y a un refus radical à accepter ses réalités familiales, entre autres des histoires de famille compliquées et tordues, avec des déséquilibres - comportementaux ou psychiques - chez ses parents.
Le rôle de la Mère est très important avec cette position, mais ce sont les aspects reçus par la Lune qui en disent plus. On peut remarquer que la Mère du Natif est très infantile et qu'elle tente de prendre la place de son enfant. Difficile pour lui, d'admettre que cette Mère-enfant est en réalité quelque peu dérangée.
Gains et prospérité favorisés dans l'immobilier ou par des placements en rapport avec l'eau.

En Maison V

La Lune, Mère, la Maison V, enfants. On ne s'étonnera pas que l'amour des enfants prenne une large place dans la vie du Natif. C'est la réponse à son besoin de donner, de protéger, et surtout son âme, encore infantile, puise une grande énergie dans le contact avec les enfants. Grande faculté à se nourrir des rêves, à trouver des solutions à la vie pratique dans le monde onirique. La personnalité du Natif est très sociable, aguichante, s'intéressant beaucoup à la culture et aux Arts. Parfois un peu paresseux, le Natif se repose facilement sur ses lauriers, et fait aussi preuve de flemme intellectuelle. La maison 5 est le lieu de la créativité, si la Lune est bien disposée astralement. le Natif a le choix de la voie à suivre entre les professions artistiques et les professions politiques qui lui promettent quelque célébrité.

En Maison VI

La vie pratique et quotidienne pose problème au Natif. Il se sent coincé dans un univers limité ce qui est le cas d'ailleurs pendant une longue période de sa vie où il sera freiné par de grosses fatigues, des épuisements psychiques surtout si cette maison est en signe d'Eau, des maladies courtes mais répétitives, des vagues de dépressions importantes. Santé fragile, mais un grand dévouement signe la personnalité du Natif. Lorsque la Lune est bien soutenue par des aspects forts et structurants venant de Saturne ou Mars par exemple ou Jupiter, le Natif se réalise dans des fonctions de subalternes, jouit de fortes sympathies dans sa vie quotidienne sans avoir à souffir de grandes contrariétés s'il sait accepter sa limite. Ce n'est pas quelqu'un qui est promis à décoller vraiment et à ce qu'on le reconnaissance à sa juste valeur, cela dit, il travaille beaucoup pour favoriser la reconnaissance d'autrui avec plus ou moins de bonheur.

En Maison VII

En général, cette position souligne une grande influence de la part du conjoint sur la personnalité même du Natif. Si le conjoint est honnête et sympathique, tant mieux, dans le cas contraire… Normalement, le mariage lui est favorable, et il faut de très mauvais aspects pour que le Natif soit prisonnier de la vie de couple. Le Natif a dû apprendre assez tôt à se débattre dans un contexte qui le vampirisait. Son entourage proche ressemblait plus à des ventouses qu'à des êtres respectueux d'autrui. Comme la Lune à cette position rend le Natif soucieux des tracas des autres et très à l'écoute, arrive un stade où il réalise que cette énergie est utilisée en pure perte. Dans la vie sociale, bien que très médiatique et très populaire dans son milieu, sa marge d'actions est faible car il a une forte propension à tenir compte des avis de tous et de chacun sans savoir être ferme dans ses idées. C'est à long terme qu'il comprend que se dégager des influences extérieures lui est favorable. Succès et reconnaissance issus d'une vie publique accessibles, dans la mesure où il a su se libérer des petits chagrins de son entourage.

En Maison VIII

Beaucoup d'angoisses se sont installées, en particulier toutes celles qui sont rattachées à la mort. Avec de bonnes dispositions planétaires, le Natif a la possibilité de les dépasser, ses centres d'intérêts restent inexorablement tournés vers la Vie, sous son aspect occulte, la Mort, la vie après la mort, le Créé et le recréé. La M.VIII concerne aussi les héritages, les legs (du côté maternel), les dons, les ressources du conjoint. Il est utile d'étudier attentivement les aspects que la Lune reçoit et le Maître du signe dans lequel elle se trouve pour déterminer si la position entraîne des conflits, des drames ou des spoliations.

En Maison IX

Au positif, le Natif a une capacité d'évasion mentale impressionnante. Il lui faut malgré tout le secours d'aspects bien solides pour que l'évasion ne se transforme en fuite et en perte de contact avec le monde réel. Génie ou folie ? C'est le reste du thème qui nous le précise. Attention aux aspects harmoniques avec des planètes maléfiques, car ils ébranlent particulièrement le psychique du Natif. On ne s'en aperçoit pas immédiatement, c'est en vivant avec lui que l'on remarque des réactions curieuses et incontrôlées de sa part.
Voyages par mer fréquents, ou par air. On peut gagner sa vie par le voyage, l'import-export, si le mental est peu disposé aux activités intellectuelles ou créatives.

En Maison X

Beaucoup de changements professionnels marquent la carrière du Natif. Instabilité, disent certains, mais avec de bons aspects le Natif se réalisera dans des carrières qui exigent cette disponibilité et cette souplesse. Le choix est vaste, cela va du monde financier, au monde du show-biz en passant par les grandes activités commerciales, le médical, la politique. Le changement est toujours favorable, car la Lune rend le Natif populaire dans son milieu, voire célèbre. Avec des dissonances, l'instabilité tant décriée, incapacité d'adaptation, échecs, le poursuivent. La maison 10 est la maison qui représente la Mère, la Lune le féminin, donc tout est bien à sa place.

En Maison XI

Les amitiés sont nombreuses surtout dans les thèmes féminins. Pour les deux sexes, homme ou femme, l'amitié est synonyme de fusion parfois, avec tous les risque d'exagération que ce sentiment comporte. Le Natif est influençable, il a envie d'être aimé, et se fourvoie quand il y a dissonances, dans de fausses amitiés qui le laissent à plat… psychiquement, matériellement, ou les deux. Il a tout intérêt à éviter de s'investir plus que de raison dans ses relations et ses rencontres, et à cultiver le côté superficiel de la Lune , qui là est un avantage. La superficialité dans les amitiés peut le protéger de gros ennuis. Il sait avec le temps reconnaître les personnes qui ne sont pas forcément mal intentionnées, mais nuisibles.

En Maison XII

Isolement et souffrance sans raison apparente. Et pourtant, le Natif est régulièrement en proie à des angoisses qui l'envahissent et dont l'origine est difficile à déterminer pour lui. A sa vie adulte, il devra fouiller dans sa mémoire, faire un retour sur son passé, s'il veut s'en extraire. Avec des aspects favorables, cette position est propice aux facultés psychiques et médiumniques - soin par magnétisme, parapsychologie, télépathie, etc… - Avec quelque mauvais aspect, la Natif a à souffrir d'exclusion dans sa propre famille, d'incompréhension, et peut dès sa prime enfance être privé de sa mère ou être arraché à elle d'une manière ou d'une autre… Il a à subir les calomnies, la mauvaise foi de la part d'autrui, les fausses accusations, bref ! tout ce qui fait mal, qui humilie, qui laisse dans le plus grand désarroi. Il y a un côté victime avec cette configuration, et seuls les bons aspects atténueront cet handicap.
Avec les maléfiques, on retrouve les abus sexuels subis avec les conséquences qu'ils impliquent : le poids du silence, la solitude, les traumatismes étant plus ou moins graves selon les cas.

Les Maisons 1 - 4 - 7 - 10 concernent L'ÊTRE

Les Maisons 2 - 5 - 8 - 11 renseignent sur UTILISER et RÉALISER

Les Maisons 3 - 6 - 9 - 12 - s'accordent avec COMPRENDRE et TRANSFORMER